vendredi 10 mars 2017

Des saints européens des premiers siècles, dont ceux inscrits au synaxaire irlandais, entrent au ménologe de l’Église orthodoxe russe.

Le Saint Synode a officiellement inclus cf. journal 14 dans le ménologion (calendrier des saints) de l’Eglise orthodoxe russe plusieurs saints occidentaux qui ont vécu et œuvré en Gaule.

Au cours de la session de ce jour, le saint Synode de l’Église orthodoxe russe a examiné la possibilité d’inscrire au ménologe de l’Église russe le nom de saints qui se sont illustrés dans les pays d’Europe centrale et occidentale avant 1054.

Selon Vladimir Legoïda, responsable du Département des relations de l’Église avec la société et les médias, la liste des saints à inscrire au ménologe a été constituée en fonction du culte pratiqué par les orthodoxes dans les diocèses de l’Église orthodoxe russe en Europe occidentale ainsi que dans d’autres Églises locales. « Il a aussi été tenu compte de l’authenticité de la foi orthodoxe qu’ils ont proclamée et des circonstances dans lesquelles s’est établie leur glorification ; il était aussi nécessaire qu’ils n’aient jamais été mentionnés dans les travaux polémiques qui ont marqué la lutte contre l’Église orientale et ses rites. »
Il a également été tenu compte des informations contenues dans Ménologe complet de l’Église d’Orient de l’archevêque Serge (Spassky), dans le rapport de saint Jean (Maximovitch) au Synode épiscopal de l’Église russe hors-frontières de 1952, dans les articles de l’Encyclopédie orthodoxe, ainsi que dans le Synaxaire établi par le hiéromoine Macaire du monastère Simon-Pierre de la sainte Montagne. Lien et PO

Il s’agit notamment du saint martyr l'eveque Pothin (gr. Pothinos) , premier évêque de Lyon, des saints martyres lyonnais Blandine et Pontique (Pontikos) jeune martyr (15 ans) et leurs 46 compagnons mis à mort, du saint martyr Alexandre de Lyon, du saint martyr Saturnin (Serrin), premier évêque de Toulouse, du saint martyr Victor de Marseille, du saint Honorat, fondateur du monastère de Lérins et évêque d’Arles, du saint Germain l’Auxerrois, du saint Vincent de Lérins, du saint Loup (Leu) de Troyes, de sainte Geneviève de Paris et de saint Germain de Paris.

Désormais l’Église orthodoxe russe commémorera chaque 30 mars Saint Patrick, protecteur céleste de l'Irlande.

• hiéromartyr Pothin, évêque de Lyon et ses compagnons martyrisés avec lui (2/15 juin ; +177)
• martyre Blandine et martyr Pontique de Lyon (2/15 juin ; +177)
• martyr Épipode de Lyon (22 avril / 5 mai ; +vers 177)
• martyr Alexandre de Lyon (24 avril / 7 mai, +vers 177)
• hiéromartyr Saturnin, premier évêque de Toulouse (29 novembre /12 décembre, +IIIème s.)
• martyr Victor de Marseille (21 juillet / 3 août ; +vers 290)
• martyr Alban des îles britanniques (22 juin / 5 juillet, +IIIème – début IVè s.)
• saint Honorat, évêque d’Arles (16 / 29 janvier, +429)
• saint Germain, évêque d’Auxerre (31 juillet / 13 août, + 448)
• saint Vincent de Lérins (24 mai / 6 juin ; +avant 450)
• saint Patrick, illuminateur de l’Irlande (17/30 mars ; +après 460)
• saint Loup, évêque de Troyes (29 juillet / 11 août ; +479)
• sainte Geneviève de Paris (3/16 janvier ; +512)
• saint Germain, évêque de Paris (28 mai / 10 juin ; +576)
• saint Procope, higoumène de Sazava (Bohême ; 16/29 septembre ; +1053) 


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire